• Jo et Sylvie

Route des 7 lacs


10 janvier :

Une journée annoncée ensoleillée et c’est confirmé ! Si hier nous avons connu neige, froid et vent, voilà qu’aujourd’hui le ciel est tout bleu et le soleil brille.

Nous faisons le plein de courses et le plein de gasoil et nous voilà partis en direction de San Martin De Los Andes en empruntant la célèbre ‘Ruta De Los Siete Lagos’ tant recommandée par d’autres voyageurs et Argentins.

Nous laissons derrière nous San Carlos de Bariloche, ville trop touristique pour nous...

C’est une route des sept lacs de 100 kms qui relie La Angostura au Sud à San Martin De Los Andes au nord. La route serpente en longeant de magnifiques lacs aux pieds de montagnes escarpées et de forêts.

Des belvédères permettent d’admirer le paysage. De bons petits rapaces attendent le départ des visiteurs pour ramasser miettes et déchets. Certains de ces lacs sont d'un bleu immense, notamment le ’Lago Espejo’ appelé lac miroir offrant une symétrie parfaite du bord du lac dans l’eau.

Cette route possède des sites de camping gratuits en bordure de lac. Nous nous arrêtons sur une vaste prairie située en bordure d’une rivière donnant sur un des sept lacs, le ‘Lago Villarino’. De nombreux espaces sont déjà occupés par des Argentins. Nous retrouvons nos amis ‘les Pauz’ailleurs’, puis vient nous rejoindre Yves et Nickie, un sympathique couple de voyageurs en 4*4 (yvesetnickie.com).

Nous nous asseyons tous devant un groupe de jeunes musiciens qui répéte avant leur spectacle prévu très prochainement à San Martin De Los Andes. Nous leur achetons leur Cd de musique qui nous est dédicacé.

Il fait beau, l’eau du lac est limpide, les sommets qui nous entourent sont encore couverts d’une récente neige tombée ces derniers jours. L’envie de prendre un bain est tentante comme pour imiter une petite famille de canards passant par là. Cédric des Pauz’ailleurs ira le premier, puis son épouse Laetitia, partie de jeux avec les enfants.

Je me suis trop avancé en disant ‘si vous y allez, j’y vais aussi’. Trop tard je ne pouvais pas reculer et ai pris un ‘rapide’ bain dans cette eau très froide qui ne devait pas dépasser les 12 degrés.

.

Nous profitons tous ensemble d’un bain de soleil et il arrive un quatrième camping-car, nos amis, les ‘tiself’ qui voyage aussi dans la région des lacs. Décidément, il semblerait que la présence française soit bien marquée ce soir dans cette vaste prairie.

Nous organisons un apéritif en bordure du lac, chacun apporte un ‘petit quelque chose’ et l’ambiance va bon train. Du haut des arbres, nous retrouvons des rapaces qui attendent notre départ pour finir 'les restes' ....mais pas de reste, désolé les amis !

Peu à peu le soleil disparait derrière les montagnes, il commence à faire frais, le temps de faire encore quelques photos des sommets qui prennent une teinte orangée et chacun rentre chez soi.

11 janvier :

Journée ensoleillée aujourd'hui du moins au lever.

Très vite le ciel gris reprend le dessus. Nous partons pour une petite balade le long du lac.

Le sentier longe le lac et regrettons que le soleil ne soit pas au rendez-vous, ces bordures de lacs sont faites de magnifiques plages.

Nous revenons et chaque voisin se prépare à partir. Nous restons là pour le reste de la journée.

J'installe la table de camping et alors que nous entamons notre déjeuner, une famille Argentine s'approche, attirée par la présence d'un véhicule de France. Il s'en suit les questions 'donde son' (d'où êtes-vous), 'vas al norte o al sur' (vous allez vers le nord ou vers le sud)....et bien d'autres questions sur notre voyage.

Le repas est servi et ces 'premiers' visiteurs s'en vont. Nous reprenons notre repas lorsque une autre famille passe tout près et les mêmes questions reviennent et puis au tour d'une autre famille.

Bref, nous mangerons une excellent plat de pâtes carbonara 'froid' ! ;-))) Nous voulons garder ce passage dans le récit de notre album souvenir car ces argentins sont merveilleux, ils sont simples, curieux et tellement gentils !

A notre tour de se montrer curieux, nous partons nous promener dans la prairie pour contempler les modèles de camping-car Argentins.

12 janvier :

Nous levons le camp et continuons la 'ruta des 7 lagos' en direction de San Martin De Los Andes.

C'est une ville de montagne appartenant à la province de Neuquen, enclavée dans la cordillère des Andes, sur la rive est du lac Lácar.

A notre arrivée, nous sommes déviés car des panneaux indiquent que de nombreuses axes du centre sont fermés. Nous allons stationner dans une rue éloignée du centre pour y revenir à pieds.

San Martin De Los Andes est une ville très agréable et accueillante. Tout est concentré autour de la place principale, les commerces sont richement décorés. Nous sommes dans une ville qui bat Bariloche de loin.

Nous revenons au camping-car et partons le placer dans un endroit de la ville au calme. Nous déjeunons et bingo ! un piéton s'arrête au niveau du véhicule. De toute évidence, il cherche à nous parler et cela s'avère être facile car la fenêtre est ouverte. La personne nous demande ce que nous allons visiter. Nous expliquons que nous avons prévu de randonner au volcan Lanin durant les jours suivants. Il s'excuse de nous avoir coupé dans le déjeuner et nous propose de revenir avec son frère qui est guide de randonnées dans les volcans avoisinants et qu'il pourra nous conseiller.

Une chance car effectivement environ une demi-heure après, cette même personne revient avec son frère Horacio, tout aussi sympathique qui nous suggère telle et telle randonnée. au volcan Lanin. De toute évidence,à voir comment il détaille les circuits possibles on ressent bien sa passion qui est aussi sa profession.

Nous allons retenir son conseil avec un circuit accessible depuis le Lago Huechulfaquen. Un grand merci à Horacio et son frère pour ces précieux conseils.

Nous apprenons que c'est la journée du festival de l'art. Nous faisons un tour en ville qui semble être restée dans le passé avec des véhicules des années 60. Nous revenons ensuite vers 18:00 et nous nous mélangeons à une foule déjà bien présente. Sur l'axe principal fermé à la circulation pour cet évènement, des groupes de musique jouent tandis qu'à une autre coin, des acrobates exécutent un spectacle. Plus loin, des exposants affichent des tableaux de peintures.

Nous passons une agréable soirée et avant de regagner kokopelli nous faisons 'étape' à un magasin de glaces...

Prochaine étape : Volcan Lanin