• Jo et Sylvie

Journée au 'Paso de San Francisco'


11 aout :

Le Paso de San Francisco.... rien à voir avec la ville de San Francisco des Etats-Unis. Nous sommes toujours en Amérique du Sud et en Argentine.

Avant notre visite, nous passons à la gendarmerie de Fiambala afin de connaître l'état de la route mais aussi les prévisions météo du jour.

En effet le col se trouve une altitude très élevée de 4 750 mètres et nous n'avons pas envie d'y dormir !

La route traverse des prairies où subsistent quelques maisons en partie détruites faites d'adobe.

La route 60 qui mène au col est très bien aménagée. En route, nous apercevons des versants de roches plissés datant de millions d'années résultant des soulèvements de l'écorce terrestre.

Un peu plus loin, la couleur de la roche prend un ton rougeâtre contrasté par la lueur bleue du ciel.

Nous arrivons à une lagune presque entièrement gelée. Nous sommes à 2800 mètres d'altitude. Des espèces d'oiseaux dont notamment des canards et des flamands roses habitent ce lac. Nous passons un bon moment à les observer. Certains se dandinent à essayer de marcher sur la glace tandis que d'autres profitent d'une percée de la glace pour se nourrir. Nous laissons tout ce petit monde pour continuer notre avancée.

Après les oiseaux vient le tour des retrouvailles avec les vigognes, nos chers mammifères de la Cordillère des Andes. Ils ont un regard assez 'prétentieux' à nous regarder de l'air de dire 'c'est chez nous ici', mais dès qu'on tente de s'approcher d'eux, ils prennent la fuite.

Au fur et à mesure que nous prenons de l'altitude, le décor change, nous apercevons des sommets arides aux couleurs pastels allant du violacé au gris en passant par le rose et le jaune.

Cette région de la Cordillère des Andes regroupe un certain nombre de volcans 'endormis' comme ici le Le Monte Pissis, troisième plus haut sommet de la cordillère des Andes après l'Aconcagua et le Nevado Ojos del Salado avec 6 792 mètres d'altitude.

Notre parcours au Paso San Francisco se limite à visiter le côté argentin, nous entrerons au Chili bien plus haut. Nous nous arrêterons à quelques kilomètres du point culminant juste avant les bureaux de l'immigration, nous sommes à 4100 mètres quand même.

Depuis le poste de douanes, nous contemplons d'autres volcans devant nous comme le Incahuasi et le San Francisco qui atteignent les 6600 m.

Après un bon coucous 'fabrication maison kokopelli' bien chaud, nous reprenons la route dans le sens inverse.

En chemin, nous nous arrêtons souvent pour admirer la beauté de la Cordillère et les vigognes qui sont adorables ! L'après-midi touche à sa fin, il est temps pour nous de rentrer et de ne plus déranger ces animaux dans leur territoire.

Prochaine étape : Route vers Salta