• Jo et Sylvie

Laguna de cocha

Mis à jour : mars 22


19 janvier

Avant d’avancer plus en avant dans ce beau pays qu'est la Colombie, nous bifurquons vers un lac situé a une vingtaine de kilomètres depuis la ville de Pasto... Malheureusement il tombe une pluie fine mais décidons quand même d'aller à ce lac d'origine glacière. Il possède un petit port authentique avec des canaux. Il est aussi appelé : la Venise de Colombie'.

L'endroit s'appelle la ‘Laguna Cocha' où se concentrent des populations de pêcheurs et d'agriculteurs, descendants de cultures indigènes tels les Quillacingas, peuple ayant vécu dans la vallée avant l'arrivée des espagnols en 1535.

Arrivés sur place, la pluie a cessé, nous profitons de cette accalmie et partons bien couverts car le lac se situe à 2850 mètres d'altitude.

Nous plongeons le canal principal. Des ponts pour piétons permettent d'accéder a l'autre côté. Les habitations sont très colorées et bordées de fleurs. 

Le canal dispose de nombreuses barques allongées donnant une atmosphère de ‘Venise Colombienne'. La balade est vite faite mais vaut le détour. Nous regagnons kokopelli et prenons la direction du Nord. Nous passons par des cols d'altitude avec virage sur virage et il est très difficile de doubler des camions. En plus de faire attention aux imprudents qui se risquent à doubler sans visibilité, les yeux regardent de partout en évitant les 'nids de poules' qui peuvent contenir un 'poulailler entier' tellement ils sont profonds.

En chemin il nous arrive de croiser la présence de l'armée en bordure de route. Sont-ils là pour assurer la sécurité et de quel type de sécurité face à qui, face à quoi. ... la route de montagne connait bien des restes de pluies diluviennes qui peuvent s'abattre ici...

Où sommes-nous :

Prochaine étape : Silvia et son marché