Chutes Iguaçu - Argentine

1 Sep 2018

 

31 aout :

 

Ce matin du 30 août, nous allons quitter le Brésil pour entrer en Argentine.

Cela fait un peu plus d'un mois que nous sillonnons les routes entre Uruguay et Brésil. Nous allons pouvoir faire une synthèse des pays traversés que nous placerons dans la rubrique 'bilan'.

 

Avant de passer le poste frontière, nous faisons une halte à un point géographique appelé '3 frontieras'. C'est un point qui réunit les 3 pays 'Paraguay' - 'Argentine' - 'Brésil'. Cette séparation des 3 pays se fait par le croisement des deux rivières : le Rio Iguazu et le Rio Parana.

 

Le passage frontière est toujours un moment de stress. Va-t-on être fouillés ?. Bien que n'ayant rien à cacher, il est à 'priori' interdit de transporter des produits frais d'un pays à l'autre.

Nous passons au service d'immigration 'Brésil' et un tampon 'sortie' est mis sur nos passeports. ...Nous restituons notre document d'importation temporaire qui nous avait été donné.

 

 

 

Nous allons ensuite à la frontière 'Argentine'. Nous présentons à nouveau nos passeports.

La personne demande à voir kokopelli sans s'attarder.

 

La personne du service immigration rédige le 'document importation temporaire' et nous informe que notre véhicule peut rester jusqu'à 8 mois en Argentine.

 

Nous sommes ravis bien que nous avions cette information auparavant.

 

Nous voici dans notre 3° pays des Amériques et pour quelques temps puisque nous allons descendre progressivement en direction d'Ushuaia.... Nous nous installons dans un complexe 'cabanas' composé de maisons de locations de vacances où quelques camping-car sont autorisés à stationner.

Le complexe est agréable, bien agencé avec une piscine au milieu, dans laquelle nous allons nous délasser, sous une température tropicale de 32 degrés.

 

31 août :

 

Nous partons faire la visite des chutes d'Iguaçu côté Argentin ce coup-ci. Nous sommes dans une atmosphère 'à l'Américaine'... A notre arrivée, tout est organisé pour stationner, des bus sont alignés, les guichets d'accès sont bien dirigés.... Il y a déjà une petite effervescence alors qu'il est seulement 8:00 du matin.

Nous imaginons l'activité du site en plein été ici c'est à dire au mois de janvier.  Nous achetons notre billet et petite  grimace au passage, le tarif est différent car nous sommes étrangers.

A l'intérieur nous croisons un guide parlant très bien le français qui nous explique les circuits à faire si nous sommes bons marcheurs.

 

Nous allons commencer par le 'circuit inférieur' des chutes.

C'est un circuit de 1700 mètres offrant une vue rapprochée de cette oeuvre de la nature. En chemin, nous rencontrons des agutis, une sorte de rongeur de forêt tropicale.