Volcan Lanin

17 Jan 2019

13 janvier :

Décidément nous nous sentons bien dans cette ville de San Martin De Los Andes et tardons à partir. Nous allons parcourir la ville une dernière fois. Il y a moins d'agitation que la veille, la majeure partie des habitants dort encore.

 

Nous nous arrêtons à un magasin d'alimentation, un 'must' et faisons quelques emplettes pour les jours à venir.

La randonnée que nous prévoyons de faire prochainement part depuis l'intérieur du Parque Nacional Lanin et il y sera difficile de trouver des magasins.

 

Nous quittons la ville après intendance de kokopelli et roulons en direction du parc. La route traverse de vastes étendues de champs pour devenir de plus en plus vallonnée. On devine la présence d'anciens volcans à en croire les anciennes coulées qui descendent des collines.

Nous passons Junin Los Andes, une petite ville paisible où traverse le Rio Chimehui, lieu de concentration des pêcheurs à la truite.

 

Peu après la sortie de la ville, nous prenons la direction du lago Huechulafquen qui doit son nom à la langue mapuche - huechu (grand) et laufquen (lac): « le grand lac ».

 

Nous franchissons le poste de péage du parc en réglant le montant 'touriste', toujours plus cher et empruntons une piste ! Nous avions oublié les pistes de la Carretera Australe et nous revoici sur une piste longue de 50 kms faite de cailloux, de poussières volcaniques... Nous avançons à 20 kms/h, l'avantage est qu'à cette vitesse nous pouvons apprécier la beauté du paysage.

 

Nous longeons le lac dominé au nord par l'imposant volcan Lanin qui forme un cône couvert de neige et de glaciers comparable à son frère du Chili, le volcan Osorno.

Le volcan Lanin est un volcan situé en limite entre Chili et Argentine. Son point culminant est de 3747 mètres. Il est couvert de glaciers à son sommet sur la face sud. Sa dernière grande éruption date du XVIII° siècle.

 

Cette piste qui nous amène jusqu'à Puerto Canoa possède des entrées à des campings mais l'accès est assez étroit. Une fois arrivés au point de départ de notre prochaine randonnée, nous allons demander au Gardarparque (garde du parc) si nous pouvons utiliser le parking 'visiteurs' pour stationner la nuit. Permission accordée, nous pouvons garer kokopelli à côté du chalet des rangers et en plus nous avons du wifi gratuit pour consulter nos mails et prendre contact avec la famille sans oublier de consulter la météo pour les jours suivants, un paramètre important avant de partir en randonnée.

 

14 janvier :

Il fait chaud, beau et le ciel est tout bleu ce matin. Toutes les conditions sont réunies pour partir faire la randonnée recommandée par Horacio rencontré à San Martin De Los Andes.

 

Cette randonnée de 20 kms part depuis Puerto Canoa et suit l'Arroyo Ruculeufu, une rivière qui traverse prairies et forêts depuis les glaciers du volcan.

 

Nous apprécions beaucoup de pouvoir marcher avec de la fraîcheur que dégage les torrents. En chemin nous croisons des imposants araucacias.