Parc Ischigualasto

23 Feb 2019

22 février :

Nous apprécions notre étape au camping de Mendoza profitant de l'ombre et de la piscine avec la chaleur accablante du moment.

 

Nous prenons notre petit déjeuner et laissons le camping-car pour prendre un bus. Changer de moyen de locomotion est une bonne idée pour se rendre au centre de la ville de Mendoza, située aux pieds des Andes avec ses 120000 habitants.

Notre premier objectif est de trouver du change. Sur information du bureau touristique, nous arrivons à la rue San Martin où de nombreux bureaux de change affichent les derniers cours. Nous entrons, prenons un ticket de passage et attendons notre tour. Un peu plus de dix minutes plus tard, chouette ! nous sortons avec des devises de quoi poursuivre le voyage.

Ensuite nous nous rendons au terminal de bus pour réserver deux places dans un bus tout à fait spécial appelé ici 'bus-cama'. Le 15 mars prochain, nous nous envolerons de Buenos Aires pour Paris mais avant, pour atteindre la capitale argentine, nous prendrons un fameux bus-cama depuis Cordoba.

Le train ici n'existe plus ici et est remplacé par des voyages en bus qui disposent tout le confort et le service attendu comme repas, boisson, wifi, télé...

Nous trouvons finalement une agence assurant la liaison Cordoba - Buenos Aires aux horaires souhaités et effectuons deux réservations en 'cama suit', le siège s'inclinant presque à l'horizontale.

 

Il fait très chaud et préférons retourner au camping pour profiter de la piscine au lieu de visiter la ville bruyante et très animée. Nous y retrouvons une jeune française ainsi qu'un couple français en voyage et passons un agréable moment à discuter au bord de l'eau.

 

23 février :

Nous quittons le camping après une nuit calme.

 

Nous faisons un petit détour par la ville de Mendoza pour s'arrêter à un magasin qui nous recharge bouteille de gaz Argentine et bouteille française ! Nous voici avec du stock ! ..... Nous poursuivons ensuite la célèbre Ruta 40 jusqu'à San Juan, capitale de la province du même nom située dans la vallée du Tullum.

 

 En chemin, nous nous arrêterons plusieurs fois que ce soit pour des fruits et légumes vendus par des locaux en bordure de route mais aussi pour de l'huile d'olives.

 

Nous faisons des emplettes à San Juan et demandons au boucher de nous 'tailler' un bon morceau de viande pour parilla (barbecue) en ajoutant que nous ne le voulons pas le gras comme la plupart des morceaux vendus. Le boucher est tout fier de nous sélectionner un morceau et prend bien soin d'éliminer les parties grasses. Nous voilà avec une belle pièce de boeuf argentin, viande mondialement réputée pour son goût.

 

Nous faisons étape dans un parc aménagé où les habitants de San Juan ont l'habitude de venir passer le week-end. Nous nous installons et profitons des équipements aménagés pour faire un bon feu de bois et cuire notre viande si bien préparée. Nous voici par encore experts mais nous mettons en pratique la technique argentine pour faire notre parilla.

 

24 février :

Nous partons visiter les 'Carvas de Zonda' situées à quelques kilomètres de notre bivouac de la veille. Nous abandonnons kokopelli et commençons par gravir des marches menant à un belvédère offrant une vue sur une riche vallée verdoyante située au pieds des Andes.