Ojo del Inca - Potosi

17 Sep 2019

 

15 septembre :

Nous faisons le plein de courses et l’intendance de kokopelli puis quittons le camping en saluant bien chaleureusement Alberto, le propriétaire du camping et nos autres voisins voyageurs en leur souhaitant bonne route, peut-être nos chemins se recroiseront...

 

Nous prenons la route direction Potosi.

Avant d'aller visiter Potosi, nous contournons la ville en restant sur les grands axes pour se rendre à l’ « Ojo Del Inca » recommandé par des amis voyageurs. C’est un lac de cratère d’un ancien volcan de forme arrondie avec une eau chaude.

 

Nous sommes en fin d’après-midi et empruntons une petite piste pour y arriver qui débouche sur un monticule de terre, impossible d’aller plus en avant avec kokopelli. La piste se poursuit sur la droite, nous continuons un petit peu mais visiblement cela ne mène nulle part. Le site l’ « Ojo del Inca » n’est pas loin mais comment y arriver…

 

Finalement nous abandonnons l’idée de ce bivouac et faisons demi-tour pour rejoindre  l’axe principal de la route et arrivons devant des thermes.

 

Nous bivouaquons devant le centre Balnéario de Tarapaya. Nous sommes à 3600 mètres.

 

16 septembre :

Après une nuit plus que très calme, nous partons ‘à pieds’ visiter le fameux site « Ojo del Inca ».

 

Nous passons devant une piscine d'eau chaude et prenons la piste de la veille, nous réalisons combien le sentier fait de lave est peu praticable avec un véhicule.

 

Arrivés à l’entrée du site, nous réglons notre passage. Irma, la gardienne nous accompagne autour de la lagune jusque devant un bassin. Elle nous explique que depuis quelques temps, il est interdit de se baigner dans la lagune car des personnes y ont trouvé la mort.

Les nappes d’eau souterraines sont parfois imprévisibles. S’il arrive que la lagune soit pleine d’une source d’eau chaude à 35°C, la ‘veine’ souterraine peut changer de circuit et alors la lagune se vide comme à l’ouverture de la bonde d’une baignoire créant un effet tourbillon.

 

C’est malheureusement ce phénomène qui a emporté des touristes dans les entrailles de la terre.

Mais nous ne sommes pas venus pour rien, nous pouvons bénéficier du bassin situé à proximité qui lui ne présente pas de danger. Avant de se prélasser de son eau chaude, nous prenons un sentier qui nous permet d’aller sur les hauteurs et mieux admirer le site « Ojo del Inca » comme les sommets qui nous entourent.

L’ « Ojo del Inca » mesure 100 mètres de diamètre et l’histoire remonte à l’époque inca. Face à nous sur le  versant opposé, nous pouvons encore rem