Ville fantôme : Humberstone

18 Oct 2019

Nous roulons à l’intérieur sur une quarantaine de

kilomètres  qui nous amène à deux villes fantômes : ‘Humberstone’ et ‘Santa Laura’.

 

Il est trop tard pour visiter les deux et partons à la découverte de ‘Santa Laura’ qui est plus petite.

 

Le site de ‘Santa Laura’ fut créé en 1872. Cette mine exploitait le nitrate de sodium qui était concassé puis traité avec de la vapeur permettant d’isoler le fameux engrais. Une fois séché à l’air libre, l’engrais naturel était acheminé à Iquique pour son exportation mondiale.

Nous sommes presque les seuls visiteurs du site à cette heure de fin d’après-midi.

 

Nous passons par la maison principale convertie en musée. Nous visitons les logements de l’époque et l’exposition des outils employés par les mineurs qu’ils soient adultes ou enfants âgés de douze ans.

 

En entrant dans les ateliers de transformation du nitrate, des tôles tenant à peine sur une structure métallique en partie rouillée balancent sous l’effet du vent  donnant une ambiance de film d’épouvante. Peut-être que des fantômes habitent ce village abandonné…

La visite de ce petit site abandonné dans les années 60 est relativement rapide mais nous renseigne sur les rudes conditions de travail de ces pauvres familles qui ont vécu là.

 

Nous retournons stationner sur le parking de la ville abandonnée d’Humberstone pour y passer la nuit.

 

18 octobre :

Nous commençons la visite d’Humberstone qui totalisait 3500 personnes durant l’âge d’or du nitrate.

Nous passons par l’école.