Copacabana : La Bénédiction

5 Nov 2019

 

Parmi les nombreuses festivités que reçoit la ville de Copacabana, une des attractions principales est la bénédiction de véhicules (aussi appelé ch’alla, bénédiction rituelle).

 

A partir de 10h tous les jours, un flot de camions, de bus, de voitures, de camionnettes, se présente face à l'église.

 

Nous avons pu contempler cette festivité il y a deux jours et il nous est venu à l'idée de se présenter ce matin avec kokopelli notre vaillant camping-car.

 

Il est 9:30, nous arrivons devant l'église où se tient tout un ensemble de stands. Certains sont spécialisés dans la vente d'articles de prières, de petits bibelots et d'objets décoratifs pour le véhicule qui va recevoir la bénédiction.

D'autres stands sont des 'fleuristes' et composent pour une modique sommes de magnifiques compositions qui vont être fixées au véhicule.

 

Nous faisons la connaissance de Flora, la fleuriste et de Roberta qui se chargent de décorer Kokopelli. Ce n'est fréquent nous confie Flora que nous sommes amenés à garnir des véhicules étrangers. L'ambiance va bon train et nous avons "l'autorisation" de photographier et de filmer les préparatifs de la cérémonie, chose rare car les Boliviens n'aiment pas - en général - être pris en photos.

 

 

 Roberta décore avec soin la partie avant du véhicule.

Même mieux Flora va participer à la vidéo faite pour l'occasion et commenter une partie du tournage.

 

L'avant de Kokopelli est entièrement décoré avec une guirlande de fleurs qui repose sur le capot moteur, une grosse composition est fixée sur les grilles avant tandis que les rétroviseurs sont décorés de deux compositions fraichement réalisées.

 

En plus de cette bénédiction, c'est la Sainte Sylvie aujourd'hui et son 'nounours' de 57 ans est notre mascotte du voyage.

Lui aussi va avoir droit à une guirlande autour du cou et des fleurs tout autour de lui.

Kokopelli et 'nounours' attendent à présent la bénédiction du curé prévue pour 10:00.

Il ne faut pas être pressé avec les Boliviens, une heure n'est jamais suivie dans la réalité, aussi nous attendons devant le véhicule en remarquant que d'autres derrière nous sont en train d'être aussi décorés.

 

Est-ce le goût de la décoration produit par Flora et Roberta ou est-ce parce que kokopelli est un véhicule étranger, toujours est-il que de nombreuses personnes passent devant et n'hésitent pas à mitrailler le camping-car en photos.

 

 (Merci au touriste Allemand Dietmar Schulz pour le partage de photos).

 

Il nous arrive de discuter avec quelques touristes de passage mais voilà que nous devons écourter, le curé se présente avec son aube marron mais un fait amusant, un chapeau de cow-boy sur la tête et un seau de couleur verte avec une espèce de brosse qui ressemble plus à une brosse de toilettes.

 

 

 

Les présentations étant faites, le curé se tourne vers kokopelli et formule une prière en levant un bras.

Il extrait la brosse et asperge le véhicule, il se tourne vers moi et me bénie une main. Il se dirige ensuite sur un côté du camping-car et arrose à nouveau le véhicule. Il ne manque pas en revenant de 'réclamer' une participation pour l'église.

 

Flora et Roberta avaient réuni deux sacs de pétales de roses et d'un geste précis, lancent ces pétales sur kokopelli. Puis elles se tournent vers Sylvie pour l'arroser, une manière assez singulière pour lui souhaiter 'bonne fête'. Le sol de pavés est couvert de pétales de roses.