La ville sacrée des Incas : Machu Picchu

30 Nov 2019

 

26 novembre :

Le réveil sonne, il est 5 :30. Nous entendons déjà beaucoup de personnes qui sont dans la rue. Pour mieux profiter de l’ensoleillement du Machu Picchu, il vaut mieux y accéder le matin.

Nous avalons un rapide déjeuner et prenons place dans une queue interminable pour entrer dans un bus. Tout est bien structuré et organisé et il règne une certaine discipline de la part des touristes.

Quelque soit la nationalité, nous ressemblons tous plus ou moins à des ‘play mobil’ avec un sac à dos et l'appareil à photo en bandoulière. Les bus assurent un ballet incessant entre le site perché sur les hauteurs et Aguas Calientes

Vient enfin notre tour de prendre place et nous voici partis vers un des points que nous avions mis sur la liste de nos objectifs à ne pas manquer en Amérique du Sud, nous allons voir ‘LE’ Machu Picchu (Machu Picchu signifie en quechua “La vieille montagne”).

Dans la culture Inca le soleil était considéré comme un Dieu et les Incas le vénérait ainsi ils auraient construit la citadelle au sommet de la montagne pour être proche du soleil et de leur Dieu.

Le bus serpente une piste à vive allure, pressé de nous décharger avant de redescendre pour d'autres visiteurs, il enchaîne d’un virage sur l’autre, ralentit au croisement d’un bus qui descend et reprend avec force la route dans une habilité exemplaire.

Depuis la fenêtre c’est le vide que nous évitons de regarder pour ne pas imaginer le pire. Nos regards se dirigent vers la végétation qui défile, une jungle qui devient de plus en plus dense et impénétrable.

Il nous arrive de voir des personnes plus courageuses qui ont choisi de se rendre au site en suivant un nombre incalculable de marches. Bon courage à elles !

Nous arrivons sur le parking et partons découvrir la cité Inca de Machu Picchu. Depuis l’entrée principale, un sentier passe devant une plaque de Hiram Bingham, historien et aventurier qui a découvert le site en 1911.

Le chemin nous amène à un lieu où on découvre un premier point de vue sur le Machu Picchu. Il est 7 :00 du matin et il y a une queue pour arriver jusqu’à ce point d’observation et immortaliser le moment tant attendu par une photo souvenir.

Des groupes de touristes accompagnés d’un guide se concentrent sur le site. Nous laissons tout ce monde et partons nous balader en empruntant le sentier ‘Intipunko’ jusqu’au mirador de la ‘porte du soleil’.